• Golfe-Mars-020--Large-.jpg

     

    Un soir de cette semaine pendant mon séjour à Golfe Juan, j'ai eu la visite de deux chauves-souris. Je n'ai pas pu les prendre en photo ensemble car l'une est repartie rapidemement tandis que l'autre se prêtait de bonne grâce à mon objectif...................

     

    Je vous sous souhaite un bon week-end !!!!!!

      


    7 commentaires
  • Binche-2011-203-blog.jpg

     

    Pour vous faire patienter, voici les extraits d'une rédaction écrite par Gaelle, la fille d'un couple d'amis, alors qu'elle avait 15 ans :

     

    "Ma nouvelle vie parmi les gens du voyage"

     

    Binche-2011-640--Large-.jpgTout à commencé il y a deux ans car ma mère à refait sa vie. Au début j'étais un peu inquiète car il est vrai que nous avons tous des préjugés sur les "gitans". Je me suis vite rendu compte qu'il s'agissait de gens comme nous même si leur vie est très différente de la nôtre. J'ai vite appris à m'intégrer car après tout il n'est pas difficile d'accepter les gens comme ils sont. Ils m'ont d'ailleurs tous acceptée comme l'une des leurs et je peux dire aujourd'hui que c'est un honneur. Les histoires que l'on me raconte le soir autour du feu de bois sont passionnantes, leurs traditions, leurs malheurs, leurs aventures, leurs croyances sont différentes des nôtres que je me rend compte que notre vie de sédentaire me semble très monotone. Encore aujourd'hui, même si nous ne voyageons plus en roulottes, la vie en caravane ou en camping-car est très enrichissante. Je me demande parfois si la vie ne serai pas beaucoup plus belle, plus simple si nous pouvions faire Un grand pas en arrière en oubliant le confort moderne afin de pouvoir vivre tout simplement avec ce que la nature nous offre. Il est vrai que ces gens me faisait peur, sans doute à cause de ce qu'on racontait chez nous. Quand j'entendais parler des gitans avec mes yeux et mes idées d'enfants, je les imaginais tous voleurs et tueurs. Un peu commes les cowboys et les indiens mais quand je suis dans la rue et que je joue de la musique avec mes parents je vois les gens sortir de chez eux avec le sourire, j'entends les enfants rirent. Nous ne sommes pas des mendiants mais des artistes et la plupart du temps quand on me tend la pièce et qu'avec un grand sourire je dis merci on me réponds : "non c'est nous qui vous remercions, revenez vite !"

     

    Bientôt le temps des vacances et comme l'année dernière je me prépare pour le grand départ. Je serai bientôt sur les routes de France.......................

     

    ........................ Enfin la Camargue et les Saintes Maries de la Mer où se déroule le pélerinage des gitans, les ballades à cheval dans les marais..................

     

    ............. Lourdes avec son pélerinage comme chaque année au 25 août. Je ne m'attendais pas à voir autant de gens d'autant de nationalités différentes. La procession se fait dans toutes les langues, tous le monde bougie à la main. Il y règne une atmosphère étrange, impressionnante. J'avais l'impression d'être dans un autre monde.

    Voir les gens défiler et absorbés par leurs croyances , d'autre pousser les charrettes des invalides et des malades , voir des files interminables qui attendent leur tour pour pouvoir toucher de leurs mains la grotte ou boire un petit peu d'eau bénie est une chose étonnante quand on voit qu'en temps normal l'impatience est la maladie du siècle . Je me pose alors énormément de questions et là aussi pour moi le temps s'arrête . Je crois que tout le monde devrait au moins une fois dans sa vie s'y rendre même sans être croyant on en ressort beaucoup plus riche . Il est vrai que l'école est obligatoire , avoir des connaissances est très important mais parfois au contact de certaines personnes qui ne savent ni lire , ni écrire , car la vie qu'ils menaient ne leur permettaient pas d'aller à l'école peut être pour nous aussi enrichissant que certains cours suivi obligatoirement par des élèves assis sur une chaise et des professeurs fatigués de demander le silence . Alors si vous croisez un jour la route d'un de ces gens du voyage , arrêtez vous et profitez des leçons qu'il pourrait vous donner et vous pouvez être sûr qu'il sera le premier à vous faire partager ce qu'il a sur sa table . Vous pouvez me faire confiance , ces gens gagnent à être connus

     

                                                               (Marie Gaelle 15 ans)


    6 commentaires
  • Image and video hosting by TinyPic

     

    La viole de Binche est un orgue de barbarie à cylindre qui a la particularité de jouer des airs du carnaval Binchois. Le carton perforé est remplacé par un cylindre munis de pointes, comme les petites boites à musique que nous connaissons tous.

     

    Chaque cylindre comporte 7 à 8 morceaux de musique. Pour changer d'air, il suffit de déplacer latéralement le cylindre.

     

    Le joueur de viole "djweû d'viole ou maniqueû" ( maniqeû voulant dire mécanique, manivelle) porte son instrument avec une courroie de cuir. La viole possède également une béquille en bois qui permet au joueur de se reposer de temps à autre. (Ces instruments pèsent entre 30 et 35 kilos).

     

    J'ai trouvé une vidéo sur youtube qui en explique la construction et le "notage" du cylindre, opération très complexe.

     


    6 commentaires
  • Binche-2011-427-bis.jpgOn continue le carnaval de Binche en fanfare avec un air de la musique des  Gilles. Les Gilles avec leurs sabots en bois pour battre le pavé et leur panier d'oranges qu'ils jettent dans la foule.

     

    Tout commence à 5 heures du matin, les tambours vont chercher les Gilles et les notables à leur domicile, puis passent de maisons en maisons pour finir par un gigantesque défilé en ville jusqu'à tard dans la nuit.Binche-2011-420--Large-.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    A suivre : les violes de Binche.............................


    6 commentaires
  • binche-1--Small-.JPG

     

    Je suis de retour, j'ai passé une semaine formidable. J'ai été reçu comme un roi par mes amis Eve & René. Nous avons vécus trois jours au  rythme du carnaval de Binche, 3 jours et 3 nuits de musique, de défilés costumés, une fête à voir absolument au moins une fois dans sa vie. 

     

    Le temps de trier mes photos et la prochaine fois je vous parlerai des "Gilles" et des "violes de Binche".

                                                             A suivre...................

     

     

    Image and video hosting by TinyPic


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires