• Le premier violon

    James Thierrée (Taloche) dans le film "Liberté" de Tony Gatlif.

     

    Il était une fois un jeune homme. Il s'appelait Baxtalo, ce qui signifie "chanceux". Baxtalo errait à travers le monde à la recherche de son destin.

    Un jour qu'il était dans un pays inconnu, il entendit les gens dire que le roi donnerait la main de sa fille à celui qui lui offrirait en cadeau quelque chose d'extraordinaire, quelque chose que personne n'aurait encore jamais vu. « Pourquoi pas moi ? » se dit le jeune homme. « J'ai toujours eu de la chance et j'aimerais bien épouser cette belle princesse. »

    Il alla donc voir le roi dans son beau palais pour lui demander la main de sa fille. En voyant ce misérable vagabond, sale et mal habillé, le roi se mit très en colère, il pensait bien que Baxtalo se moquait de lui et qu'il ne pouvait en aucun cas offrir quoi que ce soit d'extraordinaire à sa fille. Pour le punir de son audace, il le fit jeter au fond d'un profond cachot.

    Les jours et les semaines passaient et le jeune homme se morfondait en prison, privé de la lumière du soleil. Mais un jour (ou une nuit, qui peut savoir ?) une douce lumière inonda le cachot où il était enfermé et une très belle jeune femme apparut. C'était Matouya, la fée de la forêt. Elle avait un corps élancé comme celui des peupliers et de longs cheveux argentés qui semblaient couler comme les ruisseaux. Au début, Baxtalo crut qu'il rêvait, mais la fée se pencha sur lui et lui murmura doucement :

    « Baxtalo, tu as toujours été un jeune homme courageux, honnête et généreux. Ta chance ne t'a jamais abandonné. Je suis venue t'aider. C'est toi qui épouseras la fille du roi car c'est là ton destin. 

    - Mais comment ?  dit Baxtalo qui n'en croyait pas ses oreilles.

    - N'aies pas peur et fais ce que je te dis, dit la fée. Tiens, prends ce petit coffret de bois et cette branche qui traînent par terre. »

    Baxtalo, bien que très étonné, ramassa le coffret de bois et la branche.

    « A présent, arrache quatre de mes cheveux et fixe-les le long du coffret. Ensuite, prends une mèche de mes cheveux, coupe-la et attache-la à chaque extrémité de la branche. »

    Le jeune homme fit ce que lui disait la fée. Alors, Matouya prit le petit coffret, le porta à ses lèvres et souffla doucement dedans. Puis elle tendit le coffret à Baxtalo et lui dit :

    « Maintenant, prends la branche et frotte-la doucement contre les cheveux du coffret et vois ce qui arrivera. »

    Baxtalo prit la branche, la frotta doucement sur les cheveux du coffret, et alors, des sons merveilleux sortirent du coffret de bois, des sons comme personne jamais n'en avait entendus de si beaux. Matouya disparut, mais Baxtalo jouait, jouait, jouait.

    Un gardien entra dans le cachot pour écouter la musique, puis un autre et encore un autre. Bientôt tous les occupants du château se rassemblèrent, émerveillés par ce qu'ils entendaient. Et bien sûr, le roi et la reine et aussi la princesse étaient là eux aussi. Le roi écarquillait les yeux, la reine n'en croyait pas ses oreilles et la belle princesse était tombée à genoux aux pieds de Baxtalo tant elle était émue.

    Comme l'avait prédit la fée, le roi donna sa fille en mariage au jeune Rom, ainsi que la moitié de son royaume, et depuis ce temps, tous les Roms de la terre savent fabriquer cet instrument qui ne les quitte plus.

    Et c’est comme ça qu’est né le premier violon.

    Trouvé sur le site Conte moi .net  Envoyé par mon amie Evelyne / Débla

     

    « Pour passer le Rhône...Cygnes et Cagarolettes »

  • Commentaires

    32
    Lundi 8 Juin à 09:42

    ici mistral froid bonne semaine profite des flamans 

    a plus

    31
    Mardi 2 Juin à 09:43

    ou cela nous m'aine la vie 

    bon moi de juin si possible  

    je  me souviens de ma jeunesse ou on pouvais vivre libre 

    bisous

     

     

     

    30
    Mahina
    Lundi 1er Juin à 09:54

    J'aime écouter le violon, seul ou accompagné de la flute traversière, et l'on ferme les yeux....

      • Lundi 1er Juin à 13:54

        On ferme les yeux et on se laisse emporter...

        Adishatz Mahina !!!

    29
    Dimanche 31 Mai à 17:43

    merci, c'est un bien  joli conte - j'ai visité les sites auxquels tu fais référence, et écouté la musique du film, merci pour ces découvertes grâce à toi

    28
    Samedi 30 Mai à 08:06

    oh quel joli conte! C'est avec plaisir que je viens de lire cette magnifique histoire que je lirai à mes petits fils! Il faut toujours croire en son étoile aussi. Très beau partage Merci beaucoup et bon weekend surtout.

    27
    Vendredi 29 Mai à 11:01

    bonne fin de semaine

    j'adore le violon merci

    bisous

    26
    Jeudi 28 Mai à 20:12

    Bonsoir Robert

    Un joli conte ,maintenant je sais  d'ou vient le premier violon . Bonne soirée  A+ 

    25
    Jeudi 28 Mai à 09:28

    Coucou. J'en apprends sur le violon. Je ne savais pas qu'il était né ainsi. :-) Merci pour ce joli conte et la vidéo musicale. Un instant de douceur. Bises alpines.

    24
    Mercredi 27 Mai à 16:03

    Merci pour cette vidéo...c'est si doux le violon, j'aime ! Et j'aime aussi beaucoup ton conte tzigane que je ne connaissais pas du tout pourtant j'en ai raconté des contes à mes enfants et à ceux qui autres quand j'étais bibliothécaire. Il est superbe ! bises et une belle fin de journée

      • Mercredi 27 Mai à 18:34

        Et voilà ça t'en fera un de plus à raconter......  yes

        Bonne soirée Bises !!!

    23
    Mercredi 27 Mai à 14:19

    Un joli conte de fée, cela fait rêver

    Belle journée

    Bises

      • Mercredi 27 Mai à 18:31

        Content de t'avoir fait rêver Kathania, bonne soirée Bises !!!

    22
    Mercredi 27 Mai à 12:58

    Bonjour Robert

    comme tu le sais le premier instrument de mon frère fut un violon aussi c'est avec plaisir que je viens de lire ce conte très très beau !!!

    Bonne journée, bisous

      • Mercredi 27 Mai à 18:29

        Oui je me souviens que le premier instrument de musique de ton frère était un violon.

        Bonne soirée Jackie Bisous !!!

    21
    Mercredi 27 Mai à 11:45

    Ah bon, je ne savais pas que c'était ainsi qu'était né le premier violon ?... (sourire)
    Un très joli conte. Et la musique, divinement belle ! 
    Merci pour ce joli billet, gitantroubadour. 
    Belle journée à toi !

      • Mercredi 27 Mai à 20:37

        C'est un film de Tony Gatlif sur l'internement des Roms et Tziganes pendant la seconde guerre mondiale. Avec Marc Lavoine et James Thierrée (petits fils de Charlie Chaplin)

        Pour voir l'article sur le film Clique ici

         

      • Mercredi 27 Mai à 20:25

        Je ne connais pas ce film, mais tu me donnes très envie de le voir, gitantroubadour. 

      • Mercredi 27 Mai à 18:27

        Tout ce qui touche au violon me touche, James Thierrée (Taloche) dans le film Liberté de Tony Gatlif m'avait ému jusqu'aux larmes, en essayant de faire un archet avec une branche et un morceau de ficelle, alors qu'il était prisonnier pendant la dernière guerre mondiale. Merci Françoise !!!

    20
    Mercredi 27 Mai à 11:30

    Bonjour

    Et merci pour cette très belle histoire

    bonne journée bisous 

    19
    Mercredi 27 Mai à 09:54

    Très beau conte et merci pour ce partage. Comme tous les contes il raconte de manière très poétique la mémoire d'un peuple.

      • Mercredi 27 Mai à 18:18

        Belle définition des contes, merci Françoise / Fardoise... wink2

    18
    Mercredi 27 Mai à 08:23

    Merveilleux ce conte, je ne le connaissais pas et ... il fait rêver. Merci à toi pour ce beau billet. Bisous, bisous.

    17
    Mercredi 27 Mai à 07:49

    J'adore ce conte, un conte Tzigane formidablement raconté en langue Romani par Sasha Zanko . il est aussi raconté en Français par Nouka Maximoff, fille de l'écrivain Rom Matéo Maximoff. Merci pour ce partage...Le morceau de violon choisi est super...

     

      • Mercredi 27 Mai à 18:37

        Merci à toi Débla, "Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu", ce n'est pas à toi que je vais apprendre ça...... wink2

        Bonne soirée !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :