• Le tombeau de Pierre Boisson

    T.B.2.jpg

     

    Une ballade très facile que je fais souvent, le tombeau de Pierre Boisson. Je pars de chez moi à pied, je traverse le Rhône et monte au milieu des buis. C'est un site que j'apprécie particulièrement, il y règne un grand calme et nous avons une vue magnifique sur le Rhône, Yenne et ses environs.......................

     

    Neige---Soleil-011--Large-.jpgNé en 1819 à Loisieux près de Yenne, Pierre Boisson rêvait d'Amérique. Adolescent il s'embarque sur une péniche à Lyon et parvient à Marseille. Il s'engage alors comme mousse sur un voilier qui le mène au Mexique. Là-bas il fit fortune et sa réputation en qualité de dentiste.

     

    Il revint au pays natal en 1875, à l'âge de 56, ans afin de passer une vieillesse pasible et d'être enterré au cimetière de Yenne ou au pied de Notre Dame de la Montagne qu'il vénérait avec ferveur.

    Mais en raison de ses idées franc-maçonnes il se vit refuser le droit de reposer en terre de Yenne.

     

    P.B. 1bC'est pourquoi Pierre Boisson se fit construire un tombeau monumental sur l'autre rive du Rhône, en pays d'Ain, d'où l'on pouvait encore voir la Madonne.

    La réalisation de sa sépulture dura 5 ans au prix d'une traversée quotienne du Rhône avec une barque à fond plat pour transporter les matériaux car il n'y a pas de pont.

     

    Sur les panneaux latéraux du monument sont gravés: une hache, une ancre de marine et un sablier, souvenirs de ses navigations.

     

     

     

    Image and video hosting by TinyPic

    « Souvenir du MarocAu paradis avec les ânes »

  • Commentaires

    6
    Samedi 28 Mars à 08:06

    Beau billet ! Je n'avais jamais entendu parler de ce Monsieur Boisson, et je vois qu'il avait de la suite dans les idées ! 5 ans pour construire son tombeau, chapeau ! Bisous.

    5
    Georges Arandel
    Vendredi 13 Juin 2014 à 12:00
    Bonjour Gitantroubadour, La netteté de la photo du tombeau ne me permet pas de confirmer une impression. Je souhaiterais que vous me confirmiez la date gravée sur le tombeau, date qui ne semble pas être celle de sa naissance. 6 août 1819? Cordialement. GA.
    4
    Romain DACIER
    Mercredi 24 Avril 2013 à 12:00
    Bonjour Votre article et vos photos sont très intéressants. Néanmoins, je pense que les symboles qui figurent sur le tombeau de BOISSON n'ont rien à voir avec ses voyages profanes mais se rapportent à des rites maçonniques pratiqués notamment dans les pays de langue anglaise. Cordialement.
    3
    Lundi 23 Avril 2012 à 12:00
    Je croyais que c'était le Pierre Boisson, qui repoussa la tentative de débarquement anglo-gaulliste à Dakar, en septembre 1940.
    2
    Mardi 11 Janvier 2011 à 12:00
    bonsoir merci pour tes com je te souhaite une bonne nuit
    1
    Mardi 11 Janvier 2011 à 12:00
    il est donc vrai que où que l'on erre dans le monde, on emporte toujours la terre du pays natal accrochée à ses souliers ???? Ton histoire me fait penser à ce prince indien qui fit élever un tombeau à sa bien-aimée, tombeau qu'il regarda en permanence de la chambre où son fils le fit enfermer .... le taj-mahal !! bonne fin de journée - bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :