• Parade lumineuse P.S.L. 2018

    Hier c'était "Noël en ville", principalement destiné aux enfants..........

     

    Parade lumineuse P.S.L. 2018

    Avec une parade lumineuse pour clore la journée !!!

     

    Parade lumineuse P.S.L. 2018

    Après le lancement des illuminations le 30 novembre dernier avec les lutins,

     

    Parade lumineuse P.S.L. 2018

    Comme chaque année j'en profite pour glisser deux mots au Père Noël yes

     

    Parade lumineuse P.S.L. 2018

    Hier soir nous avons eu droit à une parade lumineuse........

     

    Parade lumineuse P.S.L. 2018

    Avec LES RAVISSEURS DE LUMIERES !!!

     

    Petit extrait vidéo devant le magasin "La Respélido" :


    6 commentaires
  • Viens boire un p'tit coup à la maison

    J'ai vu récemment sur la page Facebook d'une amie, l'idée de franchir le cap du virtuel et se retrouver pour boire un verre. Je suis prêt, je vous attends.........

    Mon bar est un établi que m'avait fabriqué mon parrain pour un Noël, il y a une soixantaine d'années, et oui à l'époque tout était fait "maison".

    Je ne sais pas comment il a réussi à traverser le temps et toutes les épreuves que je lui ai fait subir, mais il est toujours là, fidèle !!!

     

    Je vous remets ici une vidéo que j'avais faite en décembre 2010, j'habitais encore en Savoie, avec une chanson que je chantais avec mon orgue de barbarie.

     

     


    8 commentaires
  • Voilà mes achats à la brocante de PSL hier, la croix de Camargue et le moulin de Daudet, à petit prix parce qu'à restaurer. Moi qui cherchait un thème pour ma crèche cette année, ça tombe bien, je n'ai plus qu'à me mettre au travail.........

     

    En novembre 2015, j'avais mis un article sur le moulin d'Alphonse Daudet.

    (pour revoir l'article clique sur la photo)

     

    Oui je sais certains vous diront que ce n'est pas le véritable moulin, le vrai était bien à Fontvieille mais aurait disparu au fil du temps......... Qu'importe, l'essentiel est de préserver le rêve et les légendes, c'est ce que j'essaie de faire avec mon blog. Et puis comme disait Yvan Audouart, homme de lettres français 1914/2004 

    " Ce n'est pas un mensonge c'est la vérité en habits du dimanche !!! "

    Je vous souhaite un bon dimanche, et ça ce n'est pas un mensonge !!! yes

     


    4 commentaires
  • Voici venu le moment de préparer les Fêtes de Noël avec leur cortège de légendes, en voici une que je ne peux pas résister au plaisir de vous faire partager, trouvée sur la page Facebook de Santons Traditions.

    Le coup de mistral

     

    Le santon emblème de la Maison Fouque et chef d'œuvre de l'Art du Santon :

    le « Coup de Mistral © » est né en 1952, (comme moi wink2) de l'observation par Paul Fouque d'un berger avançant avec difficulté dans le vent.

    Le « Coup de Mistral © » est une création exclusive de la Maison Fouque. Il est déposé à l'I.N.P.I et délivré poinçonné et accompagné d'un certificat d'authenticité. Il existe dans plusieurs tailles, de 2 cm à 50 cm.

    Si le « Coup de Mistral © » et Renaude sa compagne sont unanimement considérés comme les deux chefs d'œuvre de l'art du santon, ce sont également les deux personnages de l'une des plus belles histoires d'amour écrites en Provence. Son auteur n'est autre que Paul Fouque qui a su les immortaliser dans l'argile pour que se perpétue leur souvenir et leur plus belle histoire d'amour :

    « Il était une fois un berger, que Paul Fouque avait surnommé « Le Coup de Mistral » car il le voyait souvent avancer avec difficulté face aux rafales du mistral, avec son bâton pour soutien et sa cape flottant au vent.

    Vers l'âge de vingt ans, ce berger, de son vrai nom Jean-Baptiste, tomba amoureux d'une jeune Arlésienne, jolie et intelligente, prénommée Renaude. Cupidon fit bien les choses puisque la belle jeune fille tomba également amoureuse de son prétendant. Jusque là, cela aurait pu faire un très beau mariage.

    Mais voilà, Renaude était la fille du propriétaire d'un grand mas de la plaine de La Crau et Jean Baptiste n'était autre que l'un des 50 bergers employés dans ce mas pour s'occuper de son immense troupeau. Le riche propriétaire terrien avait bien d'autres ambitions pour sa fille unique que ce pauvre berger parmi tant d'autres. Renaude était cultivée, elle avait des lettres comme on disait autrefois en Provence et disposait d'une dote conséquente qui attirait les prétendants. Mais face à l'amour de Renaude pour son berger tant aimé, le père ne put rien et se résigna en déclarant à sa fille : « Ecoute Renaude, si tu l'aimes, épouse-le, mais alors tu dois le faire en cachette, pour que les gens ne le sachent pas ! ». 

    C'est ainsi qu'après avoir été mariés en toute discrétion par le prêtre du village, Renaude et Jean-Baptiste partirent tous les deux pour s'installer dans une modeste cabane de La Crau. Ainsi commença une belle et longue histoire d'amour. Jean-Baptiste continua à exercer son métier de berger jusqu'à la fin de sa vie et Renaude le rejoignait souvent dans les pâturages, avec son panier, à l'heure du déjeuner. Parfois, ils venaient jusqu'à Aix-en-Provence avec leur charrette tirée par un cheval pour aller au marché de la Sainte-Barbe (le 4 décembre) et pour assister à la fête des rois le 6 janvier. Ils étaient heureux, et pour preuve de son amour, Renaude cousit sur chacun des pantalons de Jean-Baptiste un morceau de sa plus belle robe à fleurs .

     

    C'est la raison pour laquelle Le Coup de Mistral porte toujours un pantalon rapiécé au niveau du genou avec du tissu fleuri. Et surveillez bien, car de nos jours encore, la légende raconte Renaude et Jean-Baptiste s'aiment toujours autant et que les jours de grand mistral il n'est pas rare de les voir, côte-à-côte, traverser la plaine de La Crau ».

    Source texte : https://www.santons-fouque.fr/fr/p/10-le-coup-de-mistral

    Merci à "Santons Traditions" de m'avoir fait découvrir cette belle histoire.

     

    J'ai modifié la couleur du texte pour les personnes

    qui ne pouvaient pas lire sur leur téléphone !!!

     


    14 commentaires
  • Un petit billet sans importance, juste pour vous donner des nouvelles..........

    La lampe à Jules

    L'ombre d'un lampadaire sur une fresque murale, un câble électrique qui sort du mur en bas à droite et l'illusion est presque parfaite.........

     

    La lampe à Jules

    80 jours c'est à peu près le temps que je me suis absenté des réseaux sociaux,

    malheureusement je n'ai pas fait le tour du monde

    mais je vous rassure tout va bien !!!

     

    La lampe à Jules

    La cascade de Glandieu dans le Bugey (Ain)

    manque elle aussi cruellement d'eau.

     

    La lampe à Jules

    Eau source de vie, c'est ce que semble penser cette charmante sirène......

    Je vous souhaite une bonne journée, à bientôt !!!!


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires