• Les Gêts 2018

    Festival d'orgues de barbarie aux Gêts (74) les 21 & 22 juillet 2018

    Cette année le thème était : "le temps......"

     

    Les Gêts 2018

    Les rues étaient animées et très colorées.

     

    Les Gêts 2018

    L'occasion de faire de belles rencontres.........

     

    Les Gêts 2018

    Toujours dans la bonne humeur !!!

     

     

    Un pêle-mêle de photos avec une chanson d' Edith Piaf : Les orgues de barbarie.


    10 commentaires
  • Dans notre roulotte !!!

    Souvenirs des Gêts (Haute Savoie) juillet 2018..........

     

    Dans notre roulotte !!!

    La roulotte de Claude & Josiane (Cie Flonflon de rue)

    Claude étant le mari de Josiane, ne pas confondre avec

    notre amie Claude, à gauche sur la photo !!!

     

    Dans notre roulotte !!!

    Là à droite c'est une photo de moi, dans quelques années......... yes cool winktongue

     

     


    6 commentaires
  • Les Vieux.........

    Hier, avec mon ami Raymond, nous sommes allés rendre visite aux résidents de la maison de retraite de Port St Louis du Rhône.........

     

    Les Vieux.........

    Des chansons accompagnées à l'orgue de barbarie et quelques notes de musique avec divers instruments d'un collectionneur passionné !!!

     

    Un très joli texte signé Esther Granek, trouvé sur internet :

    C’est entre septante et nonante

    Qu’on voudrait prendre la tangente

    Refaire des galipettes encore

    Et tourner le dos à son sort.

     

    C’est entre septante et nonante

    Qu’on aime écouter les histoires

    Tout en sachant qu’on est la poire

    Des jolis rêves qui vous hantent.

     

    C’est entre septante et nonante

    Qu’on s’accroche d’une griffe affaiblie

    Aux années qui n’ont plus de prix

    Quand on voit le bas de la pente.

     

    C’est entre septante et nonante

    Qu’on tient le plus à ses pénates.

    De l’asile pourvu qu’on vous exempte

    Avant la dernière mise en boîte.

     

    Allez les septante les nonante !

    Cessez donc de broyer du noir

    Car aujourd’hui l’âge vient tard

    Vous êtes jeunets et les ans mentent.

     

    Allez les septante les nonante !

    Gaiement faites faire la culbute

    L’amour ne vous a pas dit zut

    Et soyez de ceux qui enchantent.

     

    Allez les septante les nonante !

    Faites honneur aux cochonnailles

    Et empiffrez-vous aux ripailles

    Et reprenez de ce qui tente.

     

    Allez les septante les nonante !

    N’avez point dit le dernier mot

    Et si l’on vous prend pour des sots

    Vous leur ferez voir qu’à nonante…

     

    Allez les septante les nonante !

    Allez les septante les… !

    Allez les sep… !

    Allez… !

     Ahhh…

     

    Et puis une chanson que j'adore.........

     

     

     

     

     


    6 commentaires
  • La petite libellule

    En ce moment c'est un florilège de libellules, un régal pour les yeux.........

     

    La petite libellule

    La frissonnante libellule 

    Mire les globes de ses yeux 

    Dans l'étang splendide où pullule 

    Tout un monde mystérieux.

    (Victor Hugo)

     

    La petite libellule

    Et elle c'était quoi? Une libellule, je dirais. Toute d'envol et de transparence, se faufilant, gracieuse, entre les deux royaumes de la terre et du ciel, indemne, libre.

    (Christian Bobin)

     

    La petite libellule

    Hier matin, il y en a une qui est venue se poser sur ma cuisse.

     

    Et pour sourire un peu, extrait d'un film de 1970 avec Sim !!!

     


    12 commentaires
  • Du rêve à la réalité........

    Au départ l'idée était de restaurer une ancienne ruche........

     

    Du rêve à la réalité........

    Y installer des locataires, (un essaim) et de déposer le tout

    dans un endroit approprié.

    (Je précise que je ne suis pas l'heureux propriétaire et que mon seul travail a été de faire des photos).

     

    Du rêve à la réalité........

    Une semaine plus tard, première visite de courtoisie, histoire de s'assurer que tout va bien. Attention, vous pénétrez sur un domaine privé où les habitantes n'aiment pas trop être dérangées, il vaut mieux prendre des précautions.

     

    Du rêve à la réalité........

    Règle N° 1 : Préparer l'enfumoir.........

     

    Du rêve à la réalité........

    On ouvre délicatement la ruche,

     

    Du rêve à la réalité........

    et on sort un cadre. Apparemment tout va bien, les abeilles ont adopté leur nouvel habitat et se sont mises au travail.

     

    Du rêve à la réalité........

    L'apiculteur est rassuré, il n'y a plus qu'à refermer précautionneusement, s'éloigner et continuer une surveillance discrète en attendant la récolte.

    Inutile de stresser davantage ces adorables ouvrières !!!!

     

     

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique